Nous sommes sous la Troisième République, entre 1879 et 1882, Jules Ferry rend l’enseignement primaire obligatoire pour les garçons et les filles, un enseignement gratuit et laïc. Il établit en 1880 un règlement très strict concernant la construction et l’ameublement de « maisons d’école ».

https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5818370c/f3.image.texteImage

Le parc actuel des écoles comprend approximativement 1/4 de bâtiments respectant ou s’approchant de ce règlement.

140 ans plus tard, notre gouvernance actuelle, sous la pression des collectifs citoyens, va établir à son tour le programme fonctionnel et technique de l’école idéale d’aujourd’hui (école idéale marseillaise, hein ! parce que certains s’étonnent que ce qui fonctionne à Zurich ne fonctionne pas à Marseille …) …

à suivre …

Nous rappelons que le programme technique et fonctionnel qui avait été communiqué aux prétendants des marchés de partenariat pour la construction de 34 écoles à 1 milliard et broutilles de millions n’avait jamais été rendu public ou soumis pour avis aux représentants et citoyens …

Nous en profitons pour vous donner rendez-vous le 16 septembre pour avoir confirmation en appel du premier jugement du tribunal administratif retoquant ce marché mastodonte de marché de partenariat. Retoquage par le tribunal administratif en bon et du forme, une première nationale à ce niveau !